Respiration anti-stress : découvrez l’un des meilleurs exercices pour déstresser !

technique respiration anti stressSi vous êtes de nature stressée, vous devez essayer la respiration anti-stress.

Et en particulier l’exercice de respiration anti stress que je vous présente juste en-dessous.

Cette méthode de respiration anti stress largement utilisée par les sophrologues professionnels a déjà fait ses preuves sur des milliers de personnes.

Elle a beau être simple, elle n’en demeure pas moins extrêmement efficace pour se détendre lorsqu’on est sous pression.

Je me souviens de ce moment (très) tendu où j’étais sur le point de passer le permis de conduire :

J’étais très stressé.
J’avais chaud.
Mes jambes tremblaient et mon cœur s’accélérait.

Pour m’aider à me calmer, ma copine qui m’avait accompagné me disait : « Relax, tout va bien se passer ! Respire un bon coup ! »

J’ai suivi son conseil… Et sur le moment (miracle) je me suis détendu et…j’ai eu mon permis du premier coup !

C’est en me remémorant cet instant que j’ai compris que respirer pouvait m’apporter de la détente et énormément d’autres choses.

Bien souvent on oublie ce que la respiration a de bon.
On en oublie presque son existence.

Or…

Votre respiration et la façon dont vous vous sentez sont étroitement liées :

Votre respiration a un impact direct sur votre sérénité d’esprit.
Mais vos pensées ont elles-aussi un impact sur votre manière de respirer.

Si vous angoissez, vous allez adopter naturellement une respiration stressée…
Qui va à son tour vous amener à vous sentir encore plus en stress !

C’est un cercle vicieux qu’il est crucial de savoir briser si vous voulez vivre sereinement.

D’où l’intérêt de la respiration anti-stress dans la vie quotidienne et au travail.

Sans même que vous ne vous en rendiez compte, vos problèmes quotidiens ont un impact direct sur votre respiration :

Celle-ci est incomplète, saccadée, bloquée… Vous respirez mal.

Ce n’est pas volontaire et vous n’êtes pas la seule personne dans ce cas puisque 95% des gens ne respirent pas correctement.

Vous rencontrez un stress récurent ?
Un stress qui vous empêche d’atteindre un sentiment d’épanouissement… ?
Un stress qui rend impossible un bonheur au jour le jour… ?

Ce stress agit sur votre respiration.
En rendant celle-ci plus saccadée, incomplète et irrégulière.

Votre respiration s’adapte suivant vos émotions, vos besoins et votre environnement.

L’effort pendant le sport en est un parfait exemple.
Les palpitations avant (ou pendant) un événement important aussi.
Les randonnées en altitude (où l’air est plus rare et où l’on a donc du mal à respirer) également.

Votre respiration est à la base de votre vie.
Elle est à la base de toute vie.
Tout organisme vivant respire.

Comment fonctionne votre respiration :

D’un point de vue purement scientifique, la respiration est un processus physiologique permettant d’approvisionner l’organisme en oxygène, et de le libérer du dioxyde de carbone.

L’inspiration et l’expiration sont contrôlées par le système nerveux autonome (c’est donc une fonction inconsciente).
Ces deux processus s’adaptent aux besoins de l’organisme, suivant son effort.

On n’y prête même pas attention.

Pourtant, la respiration est indispensable à notre existence.
Elle accompagne tous nos états d’âmes, qu’ils soient négatifs ou positifs.

Ce n’est pas pour rien que la respiration est la capacité physiologique fondatrice de la plupart des techniques méditatives, du yoga, de la relaxation…

application respiration anti stress

Respiration yoga anti stress

Eh oui ! Une respiration naturelle apporte détente, harmonie et bien-être.
Et cette sensation de bien-être a des répercussions sur l’ensemble de votre santé.

Des scientifiques de l’Université de Californie ont constaté que la manière dont on respire a un impact non négligeable sur notre santé physique et psychologique.

Prendre conscience de sa respiration :

Du fait que la respiration soit un processus inconscient, en prendre conscience sur le moment requiert de la concentration.

Cette prise de conscience a un effet ultra bénéfique :

Elle vous ramène à vous, en occultant toute pensée, par l’effort de concentration.

Accorder de l’attention à sa respiration, c’est être dans l’instant présent.
C’est s’accorder une pause et être à l’écoute de son corps.

Cela peut être un exercice court ou long (comme nous allons le voir juste en-dessous). Tout dépend de vos facultés pour vous concentrer (il est toujours difficile au début de lâcher prise) et du contexte.

Cette prise de conscience commence déjà par prendre conscience de…

La MAUVAISE façon de respirer :

La mauvaise façon de respirer, c’est de respirer en utilisant ce qu’on appelle la respiration thoracique.

Autrement dit la respiration par le haut du corps.

Si vous respirez avec le haut du corps, alors il est logique que vous soyez en proie à de l’anxiété.

Cette respiration n’est PAS naturelle !

Tout nouveau-né arrive au monde en respirant avec l’abdomen.
Un bébé vient au monde sans avoir été soumis à un environnement potentiellement agressif.

Progressivement en grandissant et vers l’âge adulte, soumis aux diverses pressions, cet individu adopte une respiration plus haute, une respiration thoracique.

Rapide, haletante (même sans effort physique), une respiration thoracique peut déclencher une violente attaque d’anxiété.

Elle nous rend plus sensibles aux agressions et tentations extérieures.
D’où une potentielle irritabilité.

Saviez-vous qu’avec la respiration thoracique, vous n’utilisez que 30% de la capacité totale de vos poumons ?

Pour moi, et peut-être pour vous, cela se traduit par une forme d’oppression constante au niveau de la poitrine.

Heureusement, sachez qu’il est possible de rééduquer sa respiration.

Et c’est justement ce que nous allons voir ensemble juste en-dessous, avec… :

La respiration abdominale anti stress :

Ma formation de sophrologie m’a permis de retrouver une respiration plus basse, plus abdominale.

C’est la respiration diaphragmatique.
La base de la respiration anti-stress.

Cette respiration plus lente et plus profonde apporte calme et sérénité.

Elle se diffuse harmonieusement dans tout le corps.

exercice respiration anti stress

Une respiration lente et profonde fait jouer le diaphragme, qui fait sortir et rentrer l’abdomen avec le va-et-vient du souffle jusqu’au fond des poumons.

La tension du corps se relâche un peu plus à chaque expiration.

Ces petits rappels anatomiques étant faits, passons à la pratique, avec le fameux…

Exercice de respiration anti stress :

Vous avez deux ou trois minutes devant vous ? C’est idéal pour commencer !

Prenez une posture assise de confort : le dos droit, les muscles qui ne sont pas nécessaire au maintien de la position sont relâchés. Les pieds sont bien ancrés au sol.

Placez une main, à plat, au niveau de l’ombilic (le nombril).

Commencez à vous concentrer exclusivement sur le mouvement de votre respiration. L’important, sans se forcer, est de voir votre main monter et descendre au gré de votre respiration abdominale.

Puis respirez de plus en plus profondément :

Inspirez par le nez en comptant jusqu’à 8 puis expirez en comptant jusqu’à 16.

Le but est d’utiliser la capacité totale de vos poumons.

Répétez l’exercice 5 fois.

Enfin maintenant relax, détendu, profitez quelques instants.

Vous pouvez répéter l’exercice chaque jour, le matin de préférence, ou pendant des moments anxiogènes, pendant les transports (adaptez votre posture et vos temps d’inspiration et d’expiration en fonction du contexte et de vos capacités).

Peu importe la durée, seul l’effort compte pour se sentir bien :

Un effort positif puisqu’il apporte bénéfice.

En respirant : « Je suis chez moi, je suis arrivé. Il n’y a qu’ici et maintenant. Bien solide, vraiment libre, je prends refuge en moi-même. » Un moine vietnamien.

Si vous n’avez pas souvent l’occasion d’apprécier votre respiration, vous allez être surpris de constater à quel point cet effort de concentration peut vous procurer de nouvelles sensations, qui vous sont propres.

Et cela permet une chose : vous réapproprier votre corps sous un angle nouveau !
Afin de vous sentir bien dans votre corps…et dans votre tête.

En respirant : « Les sensations vont et viennent, comme des vagues sur la mer par grand vent. La respiration consciente ancre mon bateau à son port » Un moine vietnamien.

Vous avez désormais toutes les cartes en main pour vous relaxer grâce à la respiration anti stress, maintenant à vous de jouer !

Maintenant…

Il faut que je vous parle d’un petit rituel qui a tout changé pour moi et pour les centaines d’hommes et de femmes à l’avoir adopté.

Un rituel basé sur la raison scientifique pour laquelle certaines personnes réussissent…et d’autres sont constamment dans l’échec.

Regardez la différence entre ces deux images :

Ces deux scans ont été obtenus à l’aide d’un système d’imagerie cérébrale dernier cri.

La différence entre l’activité cérébrale de gauche et l’activité cérébrale de droite peut expliquer à elle seule pourquoi certaines personnes sont heureuseset d’autres ne le sont pas.

C’est souvent cette seule différence qui fait que certaines personnes obtiennent tout ce qu’elles souhaitent dans la vie… et d’autres non.

Ou que certaines personnes réussissent, et d’autres sont constamment dans l’échec.

Et ceci n’a pas grand chose à voir avec le quotient intellectuel ou le quotient émotionnel.

Ça n’a pas non plus grand chose à voir avec d’où vous partez.

Cette différence ?

Elle est liée à ce qu’on voit ensemble dans cet article :

« La raison scientifique pour laquelle certaines personnes sont constamment dans l’échec…et d’autres semblent tout réussir ? »

Ce petit truc n’est pas seulement basé sur des faits avérés en physique quantique :

C’est aussi basé sur des observations scientifiques récentes rendues possibles avec l’apparition de technologies de pointe dans l’imagerie cérébrale.

Cliquez ici pour en apprendre davantage sur ce rituel de 15 minutes qui a déjà aidé des centaines d’hommes et de femmes à retrouver l’abondance dans leur vie.

Abondamment vôtre,

Daniel Angeletti

À propos de l'auteur

Daniel Angeletti est un coach bien-être depuis 2011. Fasciné par la nature depuis son enfance, il réalise son premier voyage spirituel au Népal à 19 ans. Il partage sur ce blog des pistes glanées ici et là au fil de ses retraites de Yoga et de méditations pour aider ses lecteurs à trouver bonheur et sérénité dans leur vie. Ses méthodes tirent leur efficacité de la combinaison des techniques de méditation ancestrales et des neurosciences modernes.
Top