Sortir de la dépression naturellement : 11 conseils prouvés pour aller mieux

comment sortir de la dépression

Quand on est déprimé, on a souvent l’impression que rien au monde ne peut nous faire aller mieux.

La dépression est un trouble sournois, car les symptômes qu’elle crée peuvent nous décourager de mener à bien les actions ou de chercher l’aide qui nous permettraient de commencer notre rétablissement.

Le manque d’énergie et la faible estime de soi sont quelques-uns des effets qui font qu’il est parfois bien difficile de sortir d’un état dépressif.

Pour toute personne dans cette impasse, il est important de se rappeler que la dépression est un trouble courant. Et qu’il est possible de la traiter autrement qu’en ingérant des dizaines d’antidépresseurs aux effets secondaires douteux.

Et c’est tout l’objectif de ce qu’on va voir ensemble ici…

Avec 11 conseils clés pour vous aider à sortir de la dépression naturellement

1. Reconnaître et vaincre vos pensées négatives

La dépression s’accompagne souvent d’un florilège de pensées négatives et autodestructrices qui interfèrent avec votre vie quotidienne et qui sont source de distractions.

Quand vous êtes déprimé, vous avez tendance à accepter cette identité négative comme une véritable représentation de ce que vous êtes.

Beaucoup de personnes ne réalisent pas que ce point de vue quelque peu « sadique » est en réalité la voix d’un ennemi bien caché.

Je vous parle ici de cette petite voix intérieure que vous entendez trop souvent et qui a la critique facile.

Cette voix fonctionne comme un parent trop discipliné qui nous retient et nous maintient à notre place.

Pour entamer ce processus de changement et vaincre vos pensées négatives, il est important de considérer ces pensées destructrices comme un parasite qui vous empêche de quitter le lit lorsque vous êtes malade.

comment sortir de la dépression prodondeLaissez de côté ces pensées agressives qui vous disent de ne pas poursuivre vos objectifs, de vous isoler ou de renoncer à une activité que vous aimez.

Vous leur avez donné jusqu’à présent bien trop de pouvoir sur vous.

Au contraire, quand vous remarquez que ces idées et ces attitudes commencent à s’intensifier et à prendre le pas sur vos modes de pensées plus réalistes et positifs, il est essentiel de les identifier et d’y mettre un terme.

Demandez-vous si vous auriez des paroles aussi cruelles à l’égard d’un ami ou d’un membre de votre famille qui traverse des difficultés similaires.

En ayant de la compassion pour vous-même et en reconnaissant cette voix intérieure comme un ennemi destructeur, vous pouvez commencer à voir qui vous êtes de façon plus claire et plus réaliste.

C’est la première étape pour sortir de la dépression naturellement.

2. Identifiez les raisons de votre colère

Alors que certains vivent la dépression comme un état de tristesse continu, d’autres la perçoivent sous la forme d’un engourdissement. Un manque de sentiment qui affaiblit toute excitation et étouffe cette capacité à ressentir de la joie.

Supprimer ou se couper de ses émotions est une attitude souvent adoptée comme moyen de défense lorsqu’on est confronté à une situation qui nous met mal à l’aise.

De nombreuses personnes souffrant de dépression masquent en réalité un véritable sentiment de colère, et tournent cette rage contre eux-mêmes.

La colère peut être difficile à accepter. Dès le plus jeune âge, on nous dit souvent qu’il faut bien se comporter, et ne pas piquer des colères ou se bagarrer.

Bien qu’il ne soit jamais acceptable d’agir de manière abusive, ressentir de la colère fait naturellement partie de notre vie quotidienne.

En reconnaissant et en acceptant ou en discutant de vos sentiments de colère, vous risquez beaucoup moins de retourner ces sentiments contre vous ou de les laisser vous conduire à un état dépressif.

3. Bougez !

Quand vous êtes déprimé, le simple fait de sortir du lit est parfois une véritable épreuve. Et je ne parle même pas ici d’exercice physique.

Pourtant, la pratique d’une activité sportive régulière est certainement l’un des outils les plus efficaces pour combattre les symptômes de la dépression.

Pour en tirer le plus grand bénéfice, je vous recommande de faire des exercices au moins 20 minutes par jour, quatre fois par semaine.

Il a été scientifiquement prouvé qu’en suivant un tel programme, vous vous sentirez mieux sur le plan émotionnel.

En effet, la pratique régulière d’une activité physique augmente la plasticité neuronale de votre cerveau et libère des substances neurochimiques appelées endorphines, qui contribuent à améliorer votre humeur.

Le sport est la meilleure activité pour sortir de la dépression.

soigner dépression sans médicament

Je sais bien qu’il peut être difficile de commencer à faire de l’exercice quand vous êtes déprimé et que vous vous sentez épuisé.

Mais croyez-moi, la pratique régulière d’une activité physique vous aidera à être plus énergique et moins fatiguéet non l’inverse !

Après quelques séances, votre endurance s’améliorera à coup sûr.

Je vous recommande de trouver des exercices qui demandent un effort continu et suffisamment dynamique pour augmenter votre rythme cardiaque.

La marche, la musculation, la natation, les arts martiaux ou la danse sont les plus bénéfiques pour combattre la dépression, car ces activités permettent de faire bouger l’ensemble du corps.

Et pourquoi ne pas vous lancer avec un ami ou un membre de votre famille ?

Non seulement l’entraînement avec d’autres personnes vous permet de sociabiliser, mais ça peut aussi vous aider à rester motivé.

Inscrivez-vous à un club de gym ou de football, suivez un cours de natation ou de danse ou cherchez des partenaires de tennis…

4. Mangez sainement

Vous connaissez peut-être l’adage : « Vous êtes ce que vous mangez. »

En effet, ce que vous mangez a un impact direct sur la façon dont vous vous sentez.

C’est pourquoi il est important de réduire votre consommation d’aliments qui peuvent avoir un effet négatif sur votre cerveau et votre humeur. Comme la caféine, l’alcool, les graisses trans et les produits à forte teneur en conservateurs chimiques ou en hormones (comme certaines viandes).

Réduisiez au minimum la consommation de sucre et de glucides raffinés.

Vous pouvez avoir envie d’en-cas sucrés, de pâtisseries ou d’aliments réconfortants comme un délicieux plat de pâtes en sauce ou des frites croustillantes. Mais ces aliments qui vous apportent un certain bien-être sur le moment entraînent rapidement une baisse d’énergie qui peut profondément modifier votre humeur. Essayez d’en éliminer autant que possible !

Les carences en vitamines B telles que l’acide folique et la vitamine B-12 sont également des facteurs déclencheurs d’un état dépressif. Pour éviter cela, vous pouvez faire une cure de vitamines B (trouvable en pharmacie) ou consommer plus d’agrumes, de légumes verts, d’haricots secs et d’œufs.

traitement naturel dépression sévère

Enfin, la consommation d’aliments riches en acides gras oméga-3 est recommandée pour stimuler et stabiliser votre humeur. Les meilleures sources sont les poissons gras tels que le saumon, le hareng, le maquereau, les anchois, les sardines, le thon et certains compléments alimentaires à base d’huile de poisson.

Une alimentation saine est l’une des clés permettant de sortir de la dépression naturellement.

5. Ayez une bonne hygiène du sommeil

Vous l’avez certainement constaté à plusieurs occasions : la qualité de votre sommeil et votre humeur vont de pair.

Si vous avez trop peu dormi pendant la nuit, votre humeur va en pâtir le matin. Et ce, que vous soyez dans un état dépressif ou non.

C’est pourquoi vous devez vous assurer d’avoir ce que les spécialistes appellent une « bonne hygiène du sommeil ».

Cela signifie que les heures du coucher et du réveil doivent être régulières et que votre chambre doit être aménagée pour offrir les meilleures conditions de sommeil possibles (une pièce sombre, calme et rangée).

Une routine relaxante loin des écrans et des réseaux sociaux est à privilégier avant de se mettre au lit.

livre relaxation

La relation entre le sommeil et la dépression est complexe :

Plusieurs études ont prouvées qu’un mauvais sommeil contribue à l’apparition de la depression. Et cet état dépressif entraîne ensuite un sommeil de mauvaise qualité.

Vous avez dit cercle vicieux ?

Pas de panique, qu’il vous soit très difficile de dormir ou au contraire que vous enchaîniez les nuits à rallonge, il existe des mesures simples que vous pouvez prendre pour améliorer la qualité de votre sommeil :

  • Accordez-vous une période de détente avant de vous coucher : faites quelque chose de relaxant et évitez les tâches ou les pensées stressantes.
  • Couchez-vous à la même heure chaque soir et réglez un réveil pour vous lever à la même heure chaque matin… même le week-end !
  • Éteignez vos appareils électroniques et lisez quelques minutes avant de vous endormir.
  • Passez un peu de temps à l’extérieur chaque jour, même les jours où vous êtes terriblement tentés de tirer les rideaux et de rester enfoui sous votre couette à regarder Netflix. La lumière joue un rôle important dans la régulation des cycles de sommeil, de sorte que le manque de soleil peut rendre vos nuits plus difficiles.

6. Prenez une dose quotidienne de soleil

L’importance du soleil justement, parlons-en plus en détail !

Il a été prouvé que la lumière du soleil aide à augmenter le taux de sérotonine et à améliorer votre humeur.

Dans la mesure du possible, sortez pendant la journée et exposez-vous au soleil pendant au moins 15 minutes par jour.

Faites une promenade pendant votre pause déjeuner, prenez votre café en terrasse, profitez d’un repas en plein air ou passez du temps à jardiner. Les possibilités sont infinies !

Vous pouvez aussi doubler les bienfaits du soleil en faisant de l’exercice à l’extérieur. Voici l’occasion parfaite de faire une randonnée, marcher dans un parc à proximité ou de jouer au tennis avec un ami !

sortir de la dépression seule

Je vous recommande également d’augmenter la quantité de lumière naturelle présente dans votre maison et sur votre lieu de travail en ouvrant les stores et les rideaux, et en vous asseyant près des fenêtres.

Si vous vivez dans un endroit peu ensoleillé en hiver, pourquoi ne pas utiliser une boîte de luminothérapie pour combler vos carences ?

Pour certaines personnes, la réduction des heures d’ensoleillement en hiver entraîne une forme de dépression connue sous le nom de « dépression saisonnière », ou encore de « trouble affectif saisonnier ».

Ce type de dépression peut vous faire sentir comme une personne complètement différente de celle que vous êtes en été : désespérée, triste, tendue ou stressée, et avec un manque d’intérêt pour les amis ou les activités que vous appréciez en temps normal.

Cependant, quel que soit le sentiment de désespoir qui vous habite, vous pouvez agir pour garder votre humeur stable tout au long de l’année !

7. Ne vous isolez pas

Quand vous êtes déprimé, votre esprit peut se retrouver submergé par le doux murmure de ces pensées qui veulent vous convaincre de rester seul, de vous taire et de ne pas déranger les gens avec vos problèmes.

Comme je vous l’ai déjà indiqué précédemment, ces pensées doivent être traitées comme des parasites qui essaient d’empêcher votre corps de se rétablir. Ne les écoutez surtout pas !

Quand vous vous sentez mal, même si vous êtes gêné, vous confier à un ami ou exprimer vos difficultés peut alléger votre fardeau. Cela peut enclencher le processus qui mettra un terme à votre malheur.

Parler de vos problèmes ou de vos inquiétudes n’est pas une démarche égocentrique ou d’apitoiement sur soi-même.

Croyez-moi, votre famille et vos amis, en particulier ceux qui se soucient de vous, apprécieront de savoir ce qui se passe et les difficultés que vous traversez actuellement dans votre vie.

Le simple fait de profiter d’une atmosphère sociale et sympathique est parfois suffisant pour vous remonter le moral.

Rendez-vous dans un endroit où vous pourriez rencontrer des gens avec des intérêts similaires aux vôtres, ou même dans un lieu public comme un musée, un parc ou un centre commercial, où vous pourriez apprécier d’être entouré.

Surtout, ne vous laissez jamais aller à penser que vous êtes différent ou inférieur à quelqu’un d’autre.

Tout le monde se débat avec ses émotions à un moment ou un autre, et votre dépression ne définit pas qui vous êtes et ne vous distingue pas des autres.

8. Faites des choses que vous aimiez faire autrefois, même si vous n’en avez pas envie

La dépression est l’un des états émotionnels les plus difficiles à supporter, car les symptômes eux-mêmes peuvent détruire votre volonté et votre énergie à vous engager dans des activités que vous aimiez faire autrefois.

Céder à cet état léthargique peut donner à votre dépression encore plus de puissance. Alors que rester actif dans votre vie, poursuivre tout ce qui peut vous intéresser, ravivera votre flamme et vous maintiendra dans un bon état d’esprit.

Bien que ce soit plus facile à dire qu’à faire, les moments où vous avez le plus envie de vous affaler sur le canapé et à ruminer vos pensées les plus obscures sont ceux où vous devez vous forcer à faire une promenade, à cuisiner un bon repas ou à appeler un ami.

Les activités qui vous aident à vous calmer et à vous remonter le moral sont importantes.

Même les choses les plus simples comme préparer un gâteau, prendre un bain moussant ou écouter de la musique entraînante.

Agissez contre cette petite voix intérieure négative qui vous dit que rien ne peut vous aider. N’oubliez pas que son seul but est de vous empêcher de vous sentir mieux !

9. Regardez quelque chose de drôle

Ce conseil peut vous sembler simpliste, mais gardez toujours à l’esprit que tout ce qui vous fait rire ou sourire vous aide à convaincre votre cerveau que vous êtes heureux.

Allez-y, regardez un épisode de votre sitcom préférée ou un film humoristique que vous appréciez.

Lisez le dernier livre de cet auteur comique qui a toujours provoqué chez vous des fous rires incontrôlables.

Il ne faut pas considérer cet exercice comme une simple distraction, mais bien comme un outil efficace pour rappeler à votre cerveau que vous pouvez vous sentir bien à nouveau.

10. Faites preuve de compassion envers vous-même

Pour certaines personnes, ce conseil peut être un véritable déclic pour sortir de la dépression.

Le fait de se sentir gêné ou de se détester à cause de votre dépression ne fera qu’augmenter vos symptômes et vous découragera à chercher de l’aide.

Il faut comprendre que les pensées critiques que vous tenez à votre égard essaient de vous enfoncer par tous les moyens possibles.

Pour cette raison, il est important d’avoir de la compassion pour vous-même dans ces moments difficiles.

Vous pouvez être curieux, ouvert, acceptant et aimant envers vous-même. Voici une attitude bien plus appropriée, vous ne trouvez pas ?

Prenez votre santé mentale au sérieux. N’oubliez pas que la dépression est une maladie et qu’il est possible de la traiter. Il s’agit de reconnaître que vous vous sentez mal et de trouver le traitement qui vous convient.

11. Consultez un thérapeute

Voici mon dernier conseil et certainement l’un des plus importants quand on cherche à sortir de la dépression.

Parler est un moyen efficace de lutter contre la dépression.

Si vous vous sentez mal, ne laissez personne vous dire que ce n’est pas grave ou que vous allez simplement vous en remettre en un claquement de doigts.

Il n’y a rien de honteux à reconnaître que vous avez un problème que vous ne parvenez pas à résoudre seul, et à demander l’aide d’un thérapeute.

Demander de l’aide est un acte courageux et parler à un thérapeute est une démarche saine et productive dont chaque individu tirerait profit.

Sortir de la dépression naturellement : le mot de la fin

Connaître la source de votre douleur permet d’en atténuer l’impact.

En identifiant cette petite voix intérieure qui pollue votre esprit avec ses critiques incessantes, vous apprenez à la combattre et à vous en débarrasser une bonne fois pour toutes.

Avec ces différents conseils, vous avez maintenant toutes les armes nécessaires pour sortir de la dépression naturellement.

À vous maintenant d’agir.

Maintenant…

Il faut que je vous parle d’un petit rituel qui a tout changé pour moi et pour les centaines d’hommes et de femmes à l’avoir adopté.

Un rituel basé sur la raison scientifique pour laquelle certaines personnes réussissent…et d’autres sont constamment dans l’échec.

Notez la différence entre ces deux images :

Ces deux scans ont été obtenus à l’aide d’un système d’imagerie cérébrale dernier cri.

La différence entre l’activité cérébrale de gauche et l’activité cérébrale de droite peut expliquer à elle seule pourquoi certaines personnes sont heureuseset d’autres ne le sont pas.

C’est souvent cette seule différence qui fait que certaines personnes obtiennent tout ce qu’elles souhaitent dans la vie… et d’autres non.

Ou que certaines personnes réussissent, et d’autres sont constamment dans l’échec.

Et ceci n’a pas grand chose à voir avec le quotient intellectuel ou le quotient émotionnel.

Ça n’a pas non plus grand chose à voir avec d’où vous partez.

Cette différence ?

Elle est liée à ce qu’on voit ensemble dans cet article :

« La raison scientifique pour laquelle certaines personnes sont constamment dans l’échec…et d’autres semblent tout réussir ? »

Ce petit truc n’est pas seulement basé sur des faits avérés en physique quantique :

C’est aussi basé sur des observations scientifiques récentes rendues possibles avec l’apparition de technologies de pointe dans l’imagerie cérébrale.

Cliquez ici pour en apprendre davantage sur ce rituel de 15 minutes qui a déjà aidé des centaines d’hommes et de femmes à retrouver l’abondance dans leur vie.

Abondamment vôtre,

Daniel Angeletti

À propos de l'auteur

Daniel Angeletti est un coach bien-être depuis 2011. Fasciné par la nature depuis son enfance, il réalise son premier voyage spirituel au Népal à 19 ans. Il partage sur ce blog des pistes glanées ici et là au fil de ses retraites de Yoga et de méditations pour aider ses lecteurs à trouver bonheur et sérénité dans leur vie. Ses méthodes tirent leur efficacité de la combinaison des techniques de méditation ancestrales et des neurosciences modernes.
Top